LE TRIO

Le Trio Desmée - une voix, un violoncelle, un piano. 

Delphine et Shani Mégret, grandement appréciées pour leur musicalité et leur présence sur scène, créent en 2019 le Trio Desmée, une grande aventure musicale et humaine qu'elles partagent au côté de la pianiste Stéphanie Fontanarosa.

Pour ces trois artistes, cette formation apparaît comme une évidence autant humaine qu’artistique, focalisant les aspirations profondes issues de leur riche et passionné parcours musical.

"Nous souhaitons établir un véritable échange, empreint de poésie,

entre les trois voix du chant, du violoncelle et du piano."

Unanimes pour dépasser toute barrière, au-delà de l’interprétation des oeuvres du répertoire existant pour leur formation, elles proposent leurs propres arrangements de pièces extraites principalement du romantisme à la musique actuelle. 

Le Trio Desmée - en quelques dates.

En 2021, le Trio Desmée poursuit sa route aux côtés de la pianiste Stéphanie Fontanarosa, avec qui elles se produisent au festival de St Cyprien Jardin en Scène (66), Festival Musique et Nature de la Vallée de la Rotja (66) et au Festival d'Art Lyrique de Tourtouse (09).

 

En 2020, le Trio Desmée est programmé dans de nombreux festivals tels que Voix de Femmes (66), Pastel en Scène (81), Musiques et Voix en Pays Catalan (66), Festival de Saint-Chinian (34) ainsi que pour la programmation culturelle de la ville de Narbonne à la Salle des Synodes (11), et du Conservatoire Régional de Perpignan à l'auditorium John Cage (66).

En novembre 2019 le programme 'Jeu de Dames' émerge : Un programme poétique composé de mélodies, airs d'opéra et oeuvres instrumentales de compositeurs allant du romantisme à la musique actuelle tels que Massenet, Debussy, Fauré, Rachmaninoff, Weill, Previn. Nos trois artistes souhaitaient, pour leur première édition, un véritable dialogue, empreint de poésie, entre les trois voix du chant, du violoncelle et du piano. 

En octobre 2019les soeurs proposent à la pianiste Émilie Carcy de rejoindre l'aventure.

En septembre 2019, Le Trio Desmée voit le jour - D.E.S. comme acronyme des prénoms Delphine et Shani, Esmée pour "aimé" du latin "amatus".

En avril 2019, les soeurs se produisent au Tirititi avec la participation de la pianiste Pénélope Cook à la Casa Musicale de Perpignan où elles showcasent trois titres suivit d'une interview.

En juillet 2018, Delphine retourne en France après huit années passées à Londres, l'opportunité tant attendue pour les deux soeurs de faire de la musique ensemble.

 

 

LES MUSICIENNES

Portrait noir & blanc.jpeg
Delphine Mégret

Delphine commence la musique à l’âge de 5 ans et sait déjà que le chant constitue son instrument de prédilection.

À l’âge de 15 ans, après des études de piano et chant choral, elle débute le chant lyrique. Le début d’une aventure qui passera par Londres et la Guildhall School of Music and Drama qu’elle intègre en 2013 obtenant, en 2018, un Master en Art Lyrique.

 

Elle se produit à plusieurs reprises au Wigmore Hall pour des créations contemporaines, au Barbican Hall, Milton Court Hall et Silk Street Theatre de Londres; à Lausanne en Suisse et en France aux festivals de Sylvanès, de Rocamadour, de Saint-Guilhem-le-désert et d’Avignon pour des oeuvres phares tel le Requiem de Mozart avec l'Ensemble Baroque de Toulouse dirigé par Michel Brun où elle est estimée 'irréprochable' en 2016 par Concerto.net.

Ce que Delphine aime plus que tout c'est partager la musique qui la touche. Musique ancienne, création contemporaine, opéra, mélodie, sa voix le lui permettant, Delphine ne se met aucune barrière. C’est pourquoi elle crée en 2018 avec trois autres musiciennes l’ensemble Héliodores, puis plus récemment le Trio Desmée, deux formations intimistes qui donnent une large place à l'interprétation et au partage.

 
SIRE6397.jpg
Shani Mégret
 

Shani débute ses études musicales à l’âge de six ans à l’École Nationale de Musique de l’Aveyron, immédiatement séduite par le violoncelle.

Elle entre sur concours au Conservatoire à Rayonnement Régional de Perpignan dans la classe de Marie-Madeleine Mille ainsi qu’en Master-Class avec Yvan Chiffoleau y obtenant un premier prix en 2007. Shani poursuit par un Diplôme d’État de professeur de violoncelle en 2011 à Bordeaux et enseigne depuis au sein du CRR de Perpignan.

Elle est membre de l’orchestre Perpignan-Méditerranée et de l’orchestre de chambre, sous la direction de Daniel Tosi. Ces deux formations lui ont permis d’accompagner plusieurs solistes de renom tels qu’Henri Demarquette, Brigitte Engerer, Olivier Charlier ou Gary Hoffman mais aussi des chanteurs de musique actuelles tels que Cali, Liane Foly, Davy Kilembé, R.Can, Jane Birkin...

Elle joue régulièrement au sein d’un octuor de violoncelles en divers lieux d’Europe.

 

Elle fonde en 2012 le quatuor Opale puis le Trio Desmée auprès de sa soeur.

 

Toujours dans le désir de briser les barrières musicales Shani prends autant de plaisir à interpréter les grandes œuvres classiques que les musiques actuelles. Elle a d’ailleurs eu le privilège de jouer en première partie de Pascal Obispo auprès de Maxime Bolasell en 2019.

 
Stephanie Fontanarosa.jpg

Stéphanie Fontanarosa

Née dans une famille d’artistes, Stéphanie commence la musique à l’âge de 3 ans. Elle reçoit une éducation musicale très complète et couronne ses études par de nombreux prix: piano, harmonie, accompagnement, musique d’ensemble, chant.
Elle se produit, en soliste, avec l’Orchestre de Massy ou Les Archets de Paris, et également au sein de plusieurs formations de musique de chambre. Elle est invitée dans des festivals prestigieux tels que Saint-Denis, Sully-sur-Loire ou La Chaise-Dieu, participe à des évènements comme “La Nuit des Musiciens” et les “Transclassiques”, tourne à l’étranger, au Japon, en Italie, en Suisse, en Malaisie, en Serbie...


Elle joue régulièrement avec le violoniste Nemanja Radulovic, au sein de l’ensemble Double-Sens avec qui ils enregistrent chez Deutsche Grammophon.
Elle s’épanouit musicalement dans la diversité: en associant la musique au théâtre, dans des spectacles pour enfants, imaginés autour de “Babar” de Poulenc ou d’”Alice aux pays des merveilles”, dans des pièces données sur les scènes nationales, à la Comédie Française où elle joue dans “L’école des femmes” et au Festival d’Avignon dans une production originale. Elle se produit avec Luciano Pavarotti lors des concerts des Trois Ténors, d’abord à Paris, puis à Tokyo, à Pretoria et à Detroit.


Pendant six ans, elle est responsable de la programmation des concerts de l’Académie au Festival de Verbier en Suisse. Elle se consacre également à l’accompagnement, officie comme chef de chant sur de nombreuses productions opératiques, travaille au sein des CNSM de Paris et de Lyon, et désormais au CRR de Perpignan.
Son parcours reflète son désir, à l’instar de son père, de partager la musique avec tous ceux qui, comme elle, pensent que cet art est porteur de joie et d’émotions accessibles à tous.